Yaël, ancienne Insideuse publie son premier roman !

Yaël a une heureuse nouvelle à nous annoncer et pas des moindres … Elle a récemment publié son premier roman, intitulé Nous (« Anahnou »). Avis aux férus de lecture: il vaut le détour !

Yaël nous transporte très loin dans le futur. Dans un pays inconnu.

Nous sommes en 2150 et notre monde est complètement converti au christianisme. Seul un État se rebelle, « I« . L’Organisation des Nations Unies (ONU) est sur le point de voter l’éradication du pays frondeur.

Suite à La Grande Destruction, les dirigeants d' »I » souhaitent récupérer la mémoire des victimes, détruite par la faction militaire des Bone Killers, cachée au plus profond de la forêt équatorienne.

Une jeune femme, Soa, semble être la seule personne à pouvoir sauver son peuple, en « I ». Sauf que Soa est prisonnière des Bone Killers … Le compte à rebours commence, il ne reste que très peu de temps.

Le mot de l’éditeur

« Les éditions de Beauvilliers, jeune maison d’édition francilienne, cherche à révéler de nouveaux talents et à leur faire une place dans le milieu du roman, du théâtre ou de la poésie.

L’auteur du roman dystopique Nous Anahnou, Yaël YERMIA, compte parmi nos écrivains jeunes dans le métier qui mérite votre attention. Elle réussit le pari d’écrire une histoire mêlant action et récit d’anticipation. Les thèmes de la mémoire et de l’oubli y sont très présents et, associés au genre littéraire de la science-fiction, forment l’originalité du roman, tout en lui donnant sa force littéraire. On sort de cette lecture avec un regard nouveau sur les enjeux de la transmission du passé entre générations, socle indispensable pour faire société, ensemble.« 

Nous (Anahnou) est disponible sur toutes les plateformes en lignela FnacPlace des Libraires, sur le site de l’éditeur et Amazon également. Vos commentaires sur ces sites seront les bienvenus après sa lecture.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.